Le remboursement de la kinésithérapie en bref

3 juin 2020 0 Par Adrien Bourzat


Comment la kinésithérapie est-elle remboursée ?

La prise en charge des soins par le système français est quelque peu compliquée et la kinésithérapie n’échappe pas à cette règle. Vos patients vous ont peut-être même posé ou vous poseront des questions telles que :

La kinésithérapie est-elle remboursée par le Sécurité sociale ?” 

ou bien “Comment payer mes séances le moins cher possible ?”

Dans cet article, nous vous apportons de quoi renseigner vos patients et les rassurer quant à la prise en charge de leurs soins de kinésithérapie. Prêt ? C’est parti !

 

Le remboursement de la kinésithérapie par la Sécurité sociale

Comment être remboursé et à quel taux ?

La Sécurité sociale prend en charge les frais de kinésithérapie dans une certaine limite. Vos patients voient leurs soins pris en charge à 60 % de leur base de remboursement.

En effet, chaque acte de kinésithérapie a une base de remboursement qui correspond au prix de la prestation. 60 % de ce tarif de base est remboursé par la Sécurité sociale.

Par exemple, une séance de rééducation d’une articulation possède une base de remboursement de 16,13 €.

 

60 % de ce montant sont remboursés par la Sécurité sociale, soit 9,68 €.

Certains actes de kinésithérapie nécessitent un nombre de séances limité. Au-delà de ce nombre de séances, un accord doit être passé auprès de l’Assurance Maladie par votre patient pour que ses séances continuent à être pleinement remboursées.

Voici la liste des pathologies donnant lieu à un nombre limité de séances :

 

remboursement-kiné-mutuelle-1


Explication du parcours de soins

Pour vous consulter, un patient doit respecter un parcours de soins coordonné. Il doit donc se voir prescrire des séances de kinésithérapie par son médecin traitant pour que ce soin lui soit remboursé au taux de 60 % de sa base de remboursement.

S’il ne respecte pas le parcours de soins coordonné, alors la Sécurité sociale ne pourra lui rembourser que 30 % de la base de remboursement.

 

Les remboursements particuliers par la Sécurité sociale

Il est possible que la Sécurité sociale rembourse vos patients à 100 % de la base de remboursement de leurs soins. Cela est possible dans des cas bien particuliers. En voici la liste :

 

  • Si l’une de vos patientes est enceinte,
  • Si un patient bénéficie de la complémentaire santé solidaire,
  • S’il se trouve en affection de longue durée,
  • Si votre patient a subi un accident du travail.
 

Calcul du remboursement par la Sécurité sociale

Comme nous l’avons précisé, la Sécurité sociale prend en charge 60 % de la base de remboursement d’un acte de kinésithérapie. Les 40 % restants sont donc à la charge du patient. Appliquons cette règle à une rééducation d’une articulation pour avoir un exemple concret de prise en charge par la Sécurité sociale :

 

En n’ayant recours qu’à la prise en charge par la Sécurité sociale, votre patient aura un reste à charge de 6,45 €. Nous allons voir par la suite comment il peut être intégralement remboursé.

 

Le remboursement de la kinésithérapie par les mutuelles santé

Quel est le rôle des mutuelles en France ?

Une mutuelle santé peut aussi être désignée par un autre terme : la complémentaire santé. Cette seconde dénomination est plus évocatrice. Comme ce nom l’indique, une complémentaire santé a pour rôle de compléter les remboursements de la Sécurité sociale, afin de garantir à vos patients un reste à charge minimal. Même si la majorité des français ont souscrit à une mutuelle santé, ce n’est pas le cas de tous.

 

La complémentaire santé n’est pas obligatoire, mais elle assure aux patients un confort supplémentaire et une certaine sérénité au moment où ils doivent effectuer des dépenses de santé.

 

Il existe différents niveaux de couverture pour une mutuelle santé. Ces niveaux de couvertures s’adaptent en fonction des besoins du patient et de son budget. Nous en distinguerons 3 :

 

  • La couverture dite “de base” couvre les frais de santé essentiels (soins courants, dentiste, hospitalisation) à 100 % de leur base de remboursement. Il faut cependant être attentif : 100 % de la base de remboursement ne signifie pas une couverture intégrale des frais. Des dépassements d’honoraires peuvent être appliqués par les professionnels de santé et ils n’entrent pas dans le cadre de la base de remboursement. Cependant, dans le cas de la kinésithérapie les dépassements d’honoraires sont rares. Ce premier niveau de couverture est le moins onéreux. Il est idéal pour un patient ayant des besoins de santé peu conséquents.
  • La couverture dite “confortable” prend en charge les frais de santé essentiels de manière renforcée et fait bénéficier le patient de certains forfaits (optique par exemple). C’est un niveau de couverture au tarif plus élevé.
  • Enfin, un niveau de couverture optimal prend en charge un maximum des frais de santé grâce à des taux avantageux et des forfaits importants. Il propose des garanties onéreuses adaptées à de forts besoins de santé.
 

Exemples de remboursements pour un patient

Voici des exemples concrets de remboursements de différents soins kinésithérapeutiques :

Exemples de remboursements pour un patient

On observe que tous les remboursements sont effectués en fonction de la base de remboursement du soin. Cette base de remboursement est définie pour chaque acte et demeure fixe.

Les remboursements se calculent selon cette base et non selon les frais engagés par votre patient.

 

Comment calculer simplement ses remboursements ?

Il existe des outils créés pour calculer les remboursements le plus simplement possible. Bonne Assurance, un courtier spécialiste de la mutuelle, en a créé un très simple d’utilisation conçu spécialement pour les actes de kinésithérapie. Il est accessible via le lien suivant

Pour l’utiliser, votre patient devra procéder ainsi :

  • Sélectionner le motif de sa séance de kinésithérapie (parmi une liste déroulante très complète),
  • Saisir le prix de cette séance,
  • Indiquer s’il a ou non souscrit une mutuelle santé. Si oui, il devra aussi sélectionner le taux de prise en charge de la kinésithérapie par sa mutuelle santé.

Après avoir cliqué sur le bouton “lancer la simulation”, votre patient verra les montants de ses remboursements et de son reste à charge apparaître.