Kinés : Les 3 bonnes résolutions pour 2019 !

Kinés : Les 3 bonnes résolutions pour 2019 !

31 décembre 2018 0 Par Will

Que vous fêtiez Noël ou non, dans notre contrée, Santa Claus passe inévitablement par votre cheminé, ce qui lui provoque certaines douleurs visiblement !

Qu’il ait été généreux ou non dépend théoriquement de vous !
Dans cet article nous verrons donc comment optimiser VOS chances d’être gâté(e) l’année prochaine, et pour cela, de bonnes résolutions s’imposent – Et oui, être un bon praticien ne suffit parfois pas !

Que vous ayez de l’expérience ou non, il est parfois nécessaire de prendre un peu de recul sur notre pratique. Nous sommes d’accord, ne nous ne le cachons pas, prendre de bonnes résolutions, tombent souvent à l’eau… Alors prenons-en peu, mais des concrètes !

1. N’intériorisez pas tout !

De nombreux praticiens peuvent se questionner, se sentir incompétents quant à l’efficacité de leurs plans de traitement lorsqu’un patient n’évolue pas aussi vite qu’attendu.
Gardez à l’esprit que vos interventions ne représentent qu’un aspect de la trajectoire de rétablissement du patient, ne sombrez pas dans le syndrome du sauveur !

Nous l’avons tous appris tôt ou tard, rappelez-vous que les comorbidités, la génétique et le degré de compliance des patients peuvent avoir autant d’influence que vos techniques ou vos instructions lorsqu’il s’agit de leur rétablissement.

Notre satisfaction en tant que kinésithérapeute est souvent en dent de scie, surtout sorti(e) fraichement d’école. Un jour nous sommes les rois du monde et le lendemain frustrés… un maitre mot, le recul.

Bien qu’une amélioration constante soit essentielle pour les kinésithérapeutes, l’internalisation de facteurs que vous ne maîtrisez que partiellement peut nuire à votre confiance en vous et à votre satisfaction générale au travail.

Les patients difficiles sont un fait, ils vous feront parfois douter de votre valeur, mais essayez au maximum d’éviter de tomber dans ce piège.

2. Faites quelque chose de fun qui vous inspire

Sortez la tête du guidon !

Remarquez que je n’ai pas dit: «Faites une formation qui vous inspire».

Vous avez toujours voulu apprendre à dessiner ? Cuisiner ? Chanter ? Soyez pro actif, pour VOUS !

Il n’est pas nécessaire que cette nouvelle activité soit des cours de X semaines pour devenir un expert de l’activité choisie.
Ce type d’engagement peut être décourageant et très coûteux également.

Mais un séminaire le week-end, un cours d’oenologie, de peinture, ou autre peuvent éveiller une certaine passion pour un domaine que vous n’avez peut-être pas envisagé. Soyez créatif et osez.

De nombreux articles sur la prévention du burnout chez les praticiens médicaux souligne le fait qu’un des leviers principal pour prévenir ce risque consiste à s’assurer de poursuivre des intérêts autres que cliniques.

Si vous faites de votre travail votre vie, les choses deviennent très ennuyeuses, très rapidement.

3. Apprenez 3 nouvelles compétences que vous pourriez appliquer au travail

Essayez d’identifier les points où vous vous sentez le moins en confiance… Est-ce vos compétences en communication? Vos compétences cliniques? La gestion du temps?

Utilisez la nouvelle année 2019 comme un terrain de jeu pour devenir un meilleur kinésithérapeute et vous apprécierez d’autant votre travail.

Si vous vous sentez d’une âme ambitieuse, envisagez un DU/ Master/ Formation internationalement reconnu en kinésithérapie et commencez à progresser dans cette direction.

Demandez de l’aide pour progresser, vos collègues sont une bonne source d’informations par exemple. Profitez de leurs expériences, n’hésitez pas ! Il n’y a que comme ça que vous progresserez.

Les nouveaux diplômés abusent parfois avec la thérapie manuelle parce qu’ils sont très heureux d’utiliser leurs compétences mais n’oubliez pas que nous sommes également des experts du mouvement et que nous souhaitons que nos patients soient les plus actifs possible. Vous pouvez utiliser 5 minutes supplémentaires par patient pour régler des tâches administratives (ou tout bêtement préserver votre dos), tout en veillant à ce que vos patients passent d’une « dépendance aux soins » à « une progressive autonomie ».

Notre Cadeau: Prenez du temps Off

Allez pour le plaisir, je rajoute une 4 ème résolution pour 2019. Prendre soin de ses patients, c’est aussi prendre soin de soi.
Alors pour 2019, prenez du temps off pour vous:  partez en vacances, en formation, faites-vous des petits weekend sympas.
Et pour la gestion de votre cabinet, trouvez facilement un remplaçant, des solutions existent.

Bonne année à tous !

Abusez des bananes !

L’équipe APP’INES